Rechercher

Mon chien grogne! Que faire?


Qu’est ce que le grognement ?


La communication, en grande majorité gestuelle chez le chien, peut-être également sonore : aboiement, couinement, grognement… Le grognement fait donc parti du panel de communication du chien.


En grognant, il communique, il exprime une émotion.


Pourquoi mon chien grogne ?


Il existe de nombreuses raisons pour un chien de grogner. Selon son vécu, son émotionnel, son environnement, et comment il a appris à s’exprimer, un chien ne grognera pas au même moment ni pour les mêmes raisons.


Il existe 3 motivations principales :

- La peur

- La défense

- La douleur


Le grognement est une façon pour le chien d’avertir qu’il n’est pas à l’aise avec la situation.


Mon chien grogne sur les gens / les chiens inconnus


Quelqu’un s’approche de votre chien dans la rue et votre chien se met à grogner ? Il exprime probablement sa peur de l’inconnu. Il se peut que votre chien n’ait pas été assez familiarisé à l’humain, ou à certains humains en particulier durant sa période de socialisation. De ce fait, votre chien émet une crainte, un stress, face à quelque chose qu’il ne connait pas (par exemple un humain avec un chapeau, une canne, un enfant, etc.).


Il en va de même si votre chien grogne sur d’autres chiens : il se peut qu’il ait été mal socialisé avec son espèce, et qu’il n’ait jamais côtoyé telle ou telle race de chien.


Le grognement peut aussi résulter de mauvaises expériences et d’apprentissages. Par exemple votre chien s’est fait agresser par d’autres chiens plusieurs fois : il craint à présent le contact des chiens. Il a appris qu’en grognant il pouvait tenir les chiens à distance : il grognera donc en présence d’un congénère afin de le faire fuir.


Bon à savoir :

Un chien peut également grogner pendant le jeu, pas d’inquiétudes il s’agit d’un comportement tout à fait normal. Le chien peut se mettre à grogner lorsqu’il joue à la bagarre avec un autre chien, ou encore lors d’un pic d’excitation, lorsqu’il joue à tirer la corde par exemple. Pour être sûr qu’il s’agisse bien de jeu, il faut observer le chien dans sa globalité : produit t-il des signaux d’apaisement ?




Mon chien grogne quand il est sur le canapé / quand je passe près de son panier / quand je m’approche de sa gamelle etc.



On parlera dans ces cas de « protection de ressource ». Il s’agit d’un comportement naturel chez le chien.

Il peut résulter d’un apprentissage. Par exemple : à chaque fois que je vais vers la gamelle de mon chien, c’est pour mettre la main dedans. Le chien est donc dérangé pendant qu’il mange. (vous imaginez vous, à chaque fois que vous mangez, quelqu’un vient trifouiller dans votre plat ? personnellement il se retrouverait avec ma fourchette plantée dans la main au bout de quelques tentatives). Le chien apprend ici à se méfier de vous et à protéger sa nourriture.


Il se peut également que le chien protège ses ressources alimentaires car il a été sous-nourri à une période de sa vie (par exemple : trop grosse portée, le chiot a des difficultés pour accéder à la tétée).


Attention à ne pas reproduire avec un chien qui protège une ressource:


Il en va de même si le chien grogne alors qu’il est sur votre canapé : il protège son confort.

Dans ces différents cas, il est important de faire appel à un éducateur canin pour éviter que la situation empire et que le chien en vienne à la morsure.


Dans un premier temps, n’essayer surtout pas de lui enlever la ressource qu’il protège. Privilégiez le troc si possible en attendant les conseils d’un éducateur expérimenté.


Mon chien grogne dès que je le gronde ou le contraint


Le chien est un animal doué de sensibilité, plus aucun doute là-dessus. Nous avons l’habitude de dire que ce sont des éponges à émotions, qu’ils ressentent tout. Alors oui, le chien est très largement capable de décrypter si nous sommes en colère : il saura lire notre gestuel, nos mimiques faciales, ainsi que l’intonation de notre voix. MAIS il ne saura pas pourquoi on le gronde (excepté s’il est pris sur le fait).


Je tiens à éclaircir un point très important : le chien ne sait pas que c’est une bêtise quand il l’a fait. Non il n’a pas conscience que ce canapé en cuir à coûté très cher, ni que ces chaussures étaient les dernières Nike. Le chien ne fait pas de bêtises dans le but de se venger. Mais je reviendrais sur les « bêtises » canines dans un prochain article pour pouvoir m’étaler un peu plus sur le sujet.

En bref, le chien n’a pas conscience qu’il fait une bêtise et la plupart du temps ne comprend pas pourquoi il est réprimandé. S’il est réprimandé de nombreuses fois, le chien peut finir par répondre. Tout comme nous humains, quand nous ne comprenons pas pourquoi on nous crie dessus, nous rétorquons en criant également ou pire, en insultant. La violence appelle la violence.

Le chien aura peut-être vécu beaucoup de contraintes sans que son humain ne s’en rende compte (pas de prise en compte des signaux d’apaisements, et donc pas de prise en compte du mal-être du chien dans certaine situations) et passera au niveau du dessus pour lui faire comprendre qu’il n’est pas d’accord avec la situation.


Par exemple : beaucoup de chiens craignent la mise du harnais. Tous les jours, Jean-Patoch sort le harnais de Tartiflette, son petit fox terrier. Et tous les jours Tartiflette essaye d’expliquer par tous les moyens possibles de communication canine, qu’il n’est pas à l’aise quand Jean-Patoch le tiens serré entre ses genoux et le force à enfiler le harnais. Le petit Tartiflette baille beaucoup et bruyamment, il se lèche beaucoup la truffe, s’étire, baisse les oreilles, se tend… mais Jean-Patoch n’a pas appris à lire les signaux de communication qu’utilise Tartiflette. Alors Tartiflette, désespéré d’être incompris et d’avoir tout tenté, se met à grogner. Il signifie ici à son humain qu’il ne supporte plus la contrainte, et qu’il aimerait qu’on prenne en compte son état émotionnel.


Je vous met ici un visuel qui illustre bien les paliers de la communication canine.



Mon chien grogne quand je lui fais un câlin


Les chiens n’aiment pas tous être caressés et pris dans les bras. Il est important de se poser la question si votre chien apprécie vraiment cela et quand.


Il se peut également que votre chien souffre d’une douleur ou d’une blessure qui vous est inconnue. Je vous conseille de faire un bilan auprès d’un vétérinaire afin de vérifier son état de santé.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de prendre en compte les signaux de communication du chien. Est-il à l’aise avec la situation ? En a-t-il envie ? Posez lui la question.


Mais surtout, ne le contraignez pas, vous risqueriez la morsure, et sa confiance envers vous en pâtira.


Que faire si mon chien grogne ?


Le premier conseil que j’ai à vous donner, et à mes yeux le plus important : ne le grondez surtout pas.


La raison est simple : Le chien en grognant, exprime une émotion, un mal-être. L’empêcher de grogner revient à l’empêcher d’exprimer ce mal être. Imaginez que vous ayez peur des araignées, et qu’on vous engueule à chaque fois que vous exprimez cette peur. Pensez vous que cela vous aidera à la surmonter ?


De plus, si le chien est incompris et qu’on l’empêche de grogner, il passera au cran du dessus : la morsure. Et cela sans prévenir, puisqu’on l’aura empêché de grogner.


Si vous persistez dans une situation alors que votre chien grogne, il passera tôt ou tard à la morsure.


C’est pourquoi il ne faut pas insister et vous éloignez, ou éloigner ce qui déclenche le grognement. Sauf en cas de protection de ressource: ne pas essayer d’enlever la ressource que le chien protège (os, jouet, panier…), mais proposez lui quelque chose de plus intéressant pour lui en échange si vous devez absolument récupérer la chose qu’il protège.


Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut ignorer le comportement pour autant. Il faut essayer d’en comprendre la cause pour pouvoir aider le chien à surmonter son mal-être. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin pour vous aider.


En conclusion : Le grognement est un moyen de communication utilisé par le chien pour faire comprendre que quelque chose ne va pas et qu’il ne faut pas insister. Il ne s’agit pas d’un mauvais comportement mais bien d’un comportement naturel, qu’il faut prendre en compte et respecter pour aider le chien à évoluer positivement dans ses craintes.

75 vues
Le temps du chien promeneur canin Béziers

07.70.26.64.75

Numéro Siret : 853 596682 00015